Le tourisme en Baie de Somme 3 Vallées se voit en rev3 !

Rev3 s’incarne aussi dans le tourisme. Le Syndicat Mixte Baie de Somme 3 Vallées, Territoire Démonstrateur rev3, en a fait son fer de lance. Retour sur une visite de territoire marquée par l’économie du bien-être et de l’expérience… exclusivement rev3 !

Le 5 juin dernier, Philippe Vasseur, Président de la Mission rev3 se rendait en Baie de Somme 3 Vallées, dans le cadre des visites des 16 Territoires reconnus Démonstrateurs rev3 en Hauts-de-France. Il est allé à la rencontre d’un territoire tournée vers le bien-être qui a su développer une stratégie touristique responsable, fortement marquée rev3.

Futur Parc naturel régional, ce territoire de 112 000 habitants et de plus de 10 millions de visiteurs/an dispose en effet de nombreux atouts, moteur d’une dynamique touristique de qualité : Classement Grand site de France, adhésion à l’Association des plus belles Baies du Monde, classement en zone Natura 2000 et RAMSAR, présence d’une réelle richesse patrimoniale bâtie et naturelle. Ce sont ces caractéristiques qui ont déterminé les fondements de sa candidature Territoire Démonstrateur rev3.

La Mission rev3, accueillie par un collectif d’élus passionnés et engagés, Nicolas Dumont – Président de Baie de Somme 3 Vallées, Patricia Poupart – Conseillère Régionale et Maire de Vironchaux, Stéphane Haussoulier – Maire de Saint Valéry sur Somme, Michel Boutin – Maire de Boismont, Bertrand Davergne – Président de la Communauté de Communes du Vimeu, a débuté sa visite dans l’Entrepôt des Sels à Saint-Valéry sur Somme.

Visite du Territoire Démonstrateur rev3 Baie de Somme 3 Vallées du 5 juin 2019.Photo : Mission rev3

Ce site est le symbole de cette nouvelle attractivité, basée sur l’économie de l’expérience et du bien-être et sur laquelle, le territoire mise pour développer son économie qui sera responsable, qui sera rev3.

Après près de 300 ans d’existence, l’Entrepôt des sels, classé monument historique en 1991, fait peau neuve pour accueillir un complexe culturel, associatif et de tourisme

Pour la petite histoire… édifié en 1734, cet entrepôt accueillait le sel en provenance des salines de Charente, avec une capacité de stockage de 19 000 tonnes de sel. Il est le dernier vestige architectural de l’Histoire de la Gabelle en France.

Son passé ne pouvait que donner naissance à un projet ambitieux aujourd’hui. C’est la cas !

Un budget de 8,5 millions d’euros a été mobilisé pour un bâtiment, totalement revisité, d’environ 3 000 m² qui accueillera un office de tourisme intercommunal, un théâtre de 300 places, une salle polyvalente de 400 m², des salles de réunion, des locaux administratifs et un restaurant panoramique haut de gamme avec vue sur la baie de Somme.

Globalement, la Baie de Somme 3 Vallées s’oriente vers l’éco-mobilité, le développement des circuits courts et de l’économie circulaire, la mise en œuvre d’énergies renouvelables respectueuses des paysages (Méthanisation-bio-GNV, photovoltaïque…) et la réhabilitation patrimoniale et durable de bâtiments emblématiques (reconversion de bâtiments industriels, publics) et de l’habitat privé.

En termes d’éco-mobilité, de nombreuses initiatives sont menées : l’intermodalité avec le Train de la Baie de Somme – géré par le Chemin de fer de la Baie de Somme et assurant la liaison Le Crotoy-Noyelles sur Mer-Saint Valery sur Somme –Cayeux ; l’intermodalité voiture / déploiement de navettes sur le littoral ; le projet relais « modes actifs » (mode de déplacements liées à l’énergie musculaire) et la passerelle « modes actifs » existante du Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard et les locations du canal.

Visite du Territoire Démonstrateur rev3 Baie de Somme 3 Vallées du 5 juin 2019.Photo : Mission rev3

Sans oublier le vélo, avec un important maillage du territoire en itinéraires cyclables, le Réseau de points nœuds « Somme à vélo », le Plan Vélo sur le territoire labellisé Grand Site de France, l’itinéraire cyclable de la vallée de la Trie assurant les liaisons cœur entre le Vimeu et le littoral.

Il s’agit bien de développer un tourisme sans voiture et des services éco-touristiques !

Les Guides Nature formés par l’Association QUALINAT, démarche de qualité née dans le cadre du Festival de l’Oiseau et de la Nature en 2001et désormais reconnue au niveau national, en est un exemple.

Le Contrat de Rayonnement Touristique et la mise en œuvre de la démarche Baie de Somme Responsable renforce la volonté du territoire de développer un tourisme responsable par la diffusion, dans le cadre de l’Association Baie de Somme Zéro Carbone, de bonnes pratiques auprès des acteurs du tourisme (promotion des éco-gestes).

Visite du Territoire Démonstrateur rev3 Baie de Somme 3 Vallées du 5 juin 2019.Photo : Mission rev3

Concernant les Circuits courts, les produits locaux sont valorisés avec le déploiement de la marque « Baie de Somme Saveur » et l’accompagnement des filières locales.

Tricoquille, quant à elle, est une initiative particulièrement originale d’Economique Circulaire liée au tourisme.

Ce projet de valorisation des déchets coquilliers est porté par la Communauté d’Agglomération de la Baie de Somme en partenariat avec la Société EtNisi (créée en 2017 et installée dans la Métropole lilloise). EtNisi produit, à partir de coquilles de moules et de Saint-Jacques, collectées auprès des restaurateurs partenaires en Baie de Somme, un nouveau matériau, le wastérial©. Les débouchés sont nombreux notamment dans la construction. La solidité du Wastériel© en fait une dalle carrelage particulièrement robuste et tendance !

Riche de ses premiers résultats prometteurs, EtNisi souhaite créer une usine de transformation sur place.

Visite du Territoire Démonstrateur rev3 Baie de Somme 3 Vallées du 5 juin 2019.Photo : Mission rev3
 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR
/* ]]> */