SIMI 2019, la reconversion des friches en parcs d’activités rev3 à l’honneur sur le stand de la Région Hauts-de-France

La reconversion des friches en parcs d’activités à vocation économique et énergétique est une réalité dans notre région. Les Hauts-de-France venus en force sur le SIMI 2019 à Paris en décembre, en ont fait la démonstration. 23 territoires battaient pavillon sur le stand de la Région. Pour rev3, c’était une première !

Les Hauts-de-France se classent régulièrement dans le peloton de tête des palmarès de l’attractivité en France comme en Europe. Notre territoire est aujourd’hui la 2ème région d’accueil d’investissements étrangers en France derrière l’Ile-de-France.
Les Hauts-de-France cumulent les atouts, à commencer par sa situation exceptionnelle, au coeur d’un
triangle Bruxelles-Londres-Paris, avec un potentiel de 80 millions de consommateurs dans un rayon de 300 km ; son potentiel foncier et immobilier conséquent et desservi par un réseau de transports dense et multimodal ou encore, ses écosystèmes sectoriels alliant entreprises, R&I, formations et plateformes technologiques.

Les 23 territoires des Hauts-de-France présents cette année au SIMI, sur le stand de la Région, sont une belle illustration de cette richesse propice au développement économique. Voir ici : Newsletter A4 SIMI 2019-web

Les Hauts-de-France, c’est aussi la Troisième révolution industrielle qui constitue un véritable projet d’avenir pour le renouveau de notre économie régionale, un facteur d’attractivité et de différenciation en France comme à l’International. La dynamique collective et partenariale rev3 est une 1ère en France et un exemple suivi en Europe.

Faire avec moins, faire mieux, faire autrement, optimiser les process… pour une région connectée, inclusive, durable et décarbonée.

Avec rev3, il s’agit de réussir une triple révolution : la révolution des technologies, la révolution des ressources et la révolution de l’environnement, avec en ligne de mire, une économie décarbonée à l’horizon 2050.

“Les entreprises s’engageant dans l’écoproduction, intégrant des parcs d’activité rev3 sont des totems grandeur nature, démontrant que de nouveaux modes de coopération et la circularité des ressources sont possibles”
Philipe Vasseur, Président de la Mission rev3 – Décembre 2019

 

Photo : Région Hauts-de-France

 

Conscients des enjeux et opportunités, les Territoires et, notamment les 20 Territoires Démonstrateurs rev3 dont la plupart étaient présents sur le SIMI, construisent ce projet d’avenir, en mobilisant l’ensemble de leurs forces vives et, offrent des démonstrateurs grandeur nature de la transition. Le déploiement de Parcs et Zones d’activité économique de dimension rev3 en est un exemple marquant.

Donnez une dimension “rev3” à vos Parcs et Zones d’activités en Hauts-de-France ! Ce référentiel-ressources est pour vous ! téléchargez le ici 

 

De la friche au parc d’activité rev3, retour d’expériences

Quatre des territoires, présents sur ce SIMI 2019, ont pu présenter leurs expériences de reconversion de friches en parcs d’activités vertueux et attractifs lors de deux conférences organisées en partenariat avec le RNET, sur le stand régional. Ce sont autant de nouvelles solutions immobilières et foncières à vocation économique, dans une logique de développement durable.

 

Euraénergie à Dunkerque, un futur Parc d’Innovation pour la transition énergétique et environnementale

 

Euraénergie est le Parc d’innovation dédié à la transition énergétique et à l’économie circulaire sur le Dunkerquois. Il matérialise la labellisation par l’Etat de « Dunkerque, l’Energie créative » comme Territoire d’Innovation. Sur 5 hectares de foncier, le Parc Euraénergie permet la création d’un nouvel écosystème alliant offre de services (incubateur/accélérateur, fabrique de compétences et services supports), halles technologiques et parc d’innovation avec pilotes et démonstrateurs. Ce lieu participe à la transformation du complexe industrialo-portuaire dunkerquois, avec l’ensemble des forces vives publiques et privées du territoire. »

Pour en savoir plus, contactez Stéphane PANNIER, Communauté Urbaine de Dunkerque sur
Stephane.Pannier@cud.fr

Déconstruction du bâtiment Filartois. Photo : Laurent Ghesquière

Un partenariat public-privé exemplaire pour la requalification d’un foncier économique : l’exemple de la friche Filartois

La requalification de la friche Filartois comprenant 17 ha de terrains et 5 ha de bâtiments est un exemple simple de reconversion de site industriel en activité économique. L’implication d’un partenaire privé participant à la conception du projet a permis le maintien de l’activité économique sur site grâce à l’implantation de nouvelles entreprises. L’intervention rapide de l’établissement public foncier qui a acheté et déconstruit les bâtiments, la viabilisation de nouvelles parcelles sur une surface de 45 ha par l’aménageur (le SIZIAF) et la réutilisation des matériaux d‘un bâtiment déconstruit (béton concassé) pour créer une voirie d’accès sont autant d’ingrédients pour une réussite. A la clé, 350 emplois nouveaux ont vu le jour en 2019, grâce à l’implantation du centre de tri de Colissimo sur 10 ha.

Pour en savoir plus, contactez Johanne VITSE, SIZIAF sur vitse@siziaf.com

La pose de la première pierre du parc photovoltaique, le plus grand des Hauts-de-France  – Photo : Communauté d’Agglomération du Pays de Laon

 

Les friches militaires, une opportunité de développement économique pour le territoire ?

La société espagnole Dhamma Energy investit près de 81 millions d’euros sur l’ancien aérodrome militaire de Athies-sous-Laon – Samoussy pour l’implantation de 5 parcs de panneaux solaires sur 100 ha et d’une capacité de production de 87,5 MW (près de 302 000 panneaux solaires). Ce parc solaire privé, en cours de construction, sera le plus important des Hauts de France et l’un des 10 plus grands au niveau national. La transformation de ce site militaire acheté par la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon puis revendu pour un tiers de sa surface à Dhamma Energy, apportera une contribution essentielle au développement de la 3ème révolution industrielle en Hauts-de-France. Cette centrale pourra répondre aux besoins énergétiques de 40 000 foyers. 6 emplois directs et 15 indirects devraient être créés.

Pour en savoir plus, contactez Gwenaëlle HEIM, Communauté d’Agglomération du Pays de Laon sur gheim@ca-paysdelaon.fr

 

ZAC des Pierres Blanches – Communauté d’Agglomération de La Porte du Hainaut.

 

Parc d’activités des Pierres Blanches de Denain : l’énergie au coeur du projet de requalification

Le parc d’activités des Pierres Blanches, à Denain, est résolument tourné vers l’avenir et la troisième révolution industrielle. Créé sur les 85 ha de l’ancien site d’activité sidérurgique d’USNIOR, fermé il y a 40 ans, le parc des Pierres Blanches est implanté sur la Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut dans un environnement multimodal alliant le fluvial, le routier et le ferroviaire.
Avec l’ensemble des équipements disponibles dont son réseau de chaleur et les récents travaux de requalification, ce sont à terme près de 800 emplois qui seront créés sur ce périmètre. A une échelle plus large, le parc des Pierres Blanches est au cœur des nombreuses connexions et synergies avec d’autres parcs d’activités et friches, à proximité de nouvelles sources d’énergie comme deux parcs photovoltaïques, la centrale à combiné gaz de Bouchain et la société Gazonor qui crée de l’énergie par extraction de gaz de mine.

Pour en savoir plus, contactez Amélie Baudoux, Communauté d’Agglomération de La Porte du Hainaut sur abaudoux@agglo-porteduhainaut.fr

 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR