Agenda

9 juillet au 2 juillet 2020

Aisne : ouverture du financement participatif pour le 1er parc solaire des Hauts-de-France

Dhamma Energy lance aujourd’hui un financement participatif d’envergure pour la construction de cinq centrales solaires, qui représentent le plus important parc solaire des Hauts-de-France. Cette opération, dont l’objectif de collecte est de 800.000€, est réservée aux habitants de l’Aisne et des départements limitrophes. L’opération est en ligne sur www.lendosphere.com/samoussy

Un financement participatif de 800.000 €réservé au territoire

Dès aujourd’hui, les Axonais et les habitants des départements voisins (Nord, Somme, Oise, Seine-et-Marne, Marne et Ardennes) peuvent investir dans le parc photovoltaïque de Samoussy et d’Athies-sous-Laon afin d’en financer la construction.
Grâce au financement participatif, c’est une épargne qui est mobilisée en circuit court, favorisant des retombées économiques directes pour les habitants du territoire du projet.Ils peuvent prêter à partir de 100€, pour une durée de 5 ans. Le versement des intérêts est prévu tous les ans et le capital sera remboursé au bout des 5 années du prêt. L’objectif de la campagne est fixé à 800.000€, à atteindre avant le 10 août 2019.
Les modalités d’investissement, ainsi que les offres réalisées en temps réel par les
investisseurs, sont présentées sur la page : www.lendosphere.com/samoussy

Une reconversion dans le sens de la transition énergétique

Les centrales solaires vont être développées sur 100 des 280 hectares de l’ancien aérodrome Laon-Athies de l’OTAN. Ce projet a été conçu et mené en lien étroit avec les acteurs du territoire (élus, exploitants agricoles, etc.).

Eric Delhaye, Maire de Laon et Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon, explique : « Je suis très heureux que notre territoire accueille le plus important parc solaire de la Région et devienne autonome sur le plan énergétique avec les énergies renouvelables. La proposition de mobiliser les citoyens et les acteurs du territoire pour financer le projet par du crowdfunding est innovante et permet de s’engager concrètement dans la transition écologique. Nous pouvons ainsi agir pour le développement durable de notre territoire en redonnant vie à une friche militaire à l’abandon. De même, le modèle vertueux de ce projet écologique et économique redonne espoir et envie et contribue à faire accepter la nécessaire transition écologique par les citoyens. »

Les centrales produiront 93 GWh par an, soit l’équivalent de la consommation domestique d’électricité annuelle de 40.000 foyers (plus que la population de la Communauté d’agglomération du Pays de Laon). Elles apportent une contribution essentielle pour l’atteinte d’un pilier de la 3ème révolution industrielle des Hauts-de-France, à savoir la couverture des besoins énergétiques régionaux par les énergies renouvelables d’ici 2050.

Le chantier débutera à l’été 2019 pour une durée d’un peu plus d’un an. Les prêteurs seront tenus informés des actualités du chantier.

 Imprimer
RETOUR
/* ]]> */