Pourquoi et comment un référentiel « Enseignement supérieur et recherche » ?

Les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) sont concernés par les enjeux de rev3. Ils le sont, d’abord, en regard des formations supérieures qui ont à répondre aux besoins de compétences des nouveaux métiers. Ils le sont aussi en regard de la recherche, essentielle pour favoriser l’innovation, et au-delà les nouveaux produits et les nouveaux process intéressant la Troisième révolution industrielle. Il est donc essentiel que les Universités et les Grandes Écoles se mobilisent pour mieux intégrer les caractéristiques de rev3 dans leurs pratiques et stratégies, ainsi que pour aider à une amplification de la dynamique rev3 dans les Hauts-de-France.

Mais comment s’y prendre ? Comment les acteurs de l’ESR peuvent-ils se doter de projets rev3 ?
Le référentiel-ressources ESR est là pour les aider. Sous la forme d’un document le plus pédagogique possible et sans technicité excessive, il présente un ensemble de critères propres à rev3 et l’indication de leur mode d’utilisation. Enrichi d’illustrations, empruntées à l’existant régional, il traite de quatre domaines : formation supérieure, recherche et innovation, « la vie de campus », bâtiments.
S’il a principalement pour objet d’aider les acteurs de l’ESR, le référentiel-ressources est également utile à d’autres acteurs : les élus et techniciens concernés par les politiques menées dans le domaine de l’ESR, les acteurs intervenant dans l’accompagnement des projets…

 Imprimer
RETOUR
/* ]]> */