Travailler avec l’industrie ferroviaire régionale sur un plan de remplacement progressif des matériels par des rames fonctionnant à l’hydrogène : à l’heure où treize groupes mondiaux, leaders dans l’énergie du transport, se sont réunis dans un Conseil de l’hydrogène pour promouvoir ce vecteur énergétique, et alors qu’Alstom vient de vendre au Land de Basse Saxe, à un prix compétitif, quatorze rames de trains régionaux fonctionnant à l’hydrogène (qui seront en grande partie fabriquées sur place), notre région, où sont implantés deux grands constructeurs de matériel ferroviaire, ne peut pas passer à côté d’une telle opportunité.

Ce projet propose de travailler avec notre industrie ferroviaire pour mettre en place une dynamique menant en premier lieu au remplacement progressif des rames diesel et électrique de desserte régionale (TER) par des rames, construites en région, fonctionnant à l’hydrogène.

Cette démarche est en lien étroit avec l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serrre (GES) de la région, le déploiement d’une production d’hydrogène et la construction du réseau de distribution correspondant. Elle s’attachera à faire progresser la validité environnementale du cycle complet de production de l’hydrogène, de transport et de fabrication et d’usage des motrices et des rames. Le projet évaluera en même temps les apports possibles des plateformes numériques dans l’usage, la maintenance, voire la conduite des rames. En fonction des acquis, et de l’évolution des techniques de motorisation et d’usage de l’hydrogène, il sera proposé d’étudier le remplacement progressif des motrices diesels utilisées pour les trains de marchandises par des motrices électriques équipées de piles à combustible.

Nous savons qu’à terme le diesel est condamné à disparaître, comme le charbon l’a été, mais peut-être un jour verrons-nous le retour du tender d’antan sous la forme d’un tender * à hydrogène! On notera que les premiers prototypes de rames voyageurs font état d’une puissance et de performances en tous points comparables aux rames classiques et, avantage non négligeable, d’un silence de fonctionnement remarquable.

Bien évidemment ce projet va bien au-delà du seul remplacement des rames et motrices, il nous permettra aussi d’accélérer les recherches sur les modes de production d’hydrogène « vert », dont on sait l’importance pour les mobilités de demain de toutes sortes. Projet systémique (société, énergie, infrastructures, stockage, mobilité, numérique…) il sera créateur d’emplois en région, et est pleinement dans la dynamique d’innovation rev3.

*un tender  est un wagon servant à l’approvisionnement en eau et en combustible d’une locomotive

 Imprimer
RETOUR