9 propositions pour le bâtiment durable à grande échelle en Hauts-de-France

Présentation du rapport du Conseil d’orientation « Bâtiment durable » – 9 juillet 2020 – Siège de Région – Lille. Photo : Région Hauts-de-France

En présence de Xavier Bertrand – Président de la Région, Frédéric Nihous – Conseiller régional délégué à la transition énergétique et à la rénovation énergétique des logements, Philippe Vasseur – Président de la Mission rev3 et Bruno Frimat- Directeur Adjoint de l’Ademe, Benoît Loison – Président de la FFB Nord-Pas-de-Calais et du Conseil d’Orientation « Bâtiment Durable » du Cd2e présentait, le 9 juillet dernier au Siège de Région à Lille, son rapport sur le Bâtiment Durable en Hauts-de-France.

En présence de Xavier Bertrand – Président de la Région, Frédéric Nihous – Conseiller régional délégué à la transition énergétique et à la rénovation énergétique des logements, Philippe Vasseur – Président de la Mission rev3 et Bruno Frimat- Directeur Adjoint de l’Ademe, Benoît Loison – Président de la FFB Nord-Pas-de-Calais et du Conseil d’Orientation « Bâtiment Durable » du Cd2e présentait, le 9 juillet dernier au Siège de Région à Lille, son rapport sur le Bâtiment Durable en Hauts-de-France.

Avec ce rapport, le Conseil d’orientation « Bâtiment Durable » du Cd2e – regroupant l’ensemble des acteurs clefs de la filière régionale – dresse un état des lieux et propose des mesures concrètes, en 9 propositions, pour changer d’échelle en termes de construction et de rénovation de bâtiments plus durables en Hauts-de-France.

L’exigence d’une qualité « bâtiment durable » va devenir progressivement la norme. Elle implique que toute construction ou rénovation, tout en assurant la qualité de vie et la santé des occupants, maîtrise ses impacts sur l’environnement et assure une performance énergétique optimale, en utilisant autant que possible les énergies renouvelables et les ressources naturelles et locales.

La Région souhaite organiser cette transition à grande échelle. Notre territoire détient le triste record du nombre de passoires énergétiques : 68% des logements en région ont été construits avant 1990. Il s’agit de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre du secteur du bâtiment, tout en développant l’emploi, en maintenant le pouvoir d’achat et en améliorant la santé et la qualité de vie des habitants.

À l’heure où l’Europe s’engage sur un « Green Deal », où les propositions du Haut Conseil pour le Climat et celles de la Convention Citoyenne pour le Climat, pointent l’enjeu crucial d’une accélération de la rénovation des bâtiments, ce rapport, construit à partir d’expériences de terrain, arrive à point nommé pour contribuer à la relance d’un secteur durement touché actuellement.

9 Propositions structurantes pour le Bâtiment Durable en Hauts-de-France

  • 1. Instaurer une prime incitative « Bâtiment durable » : rénovation basse consommation, constructions passives et à énergie positive, ENR et éco-matériaux
  • 2. Mobiliser les bailleurs et collectivités : massifier les réhabilitations du parc social
  • 3. Accompagner les petites collectivités : améliorer et mutualiser achats et ingénierie
  • 4. Favoriser les rénovations basse consommation des particuliers : garantie de performance, soutien aux ménages modestes, mobilisation des logements collectifs privés
  • 5. Déployer les énergies renouvelables : production de chaleur renouvelable et de solaire photovoltaïque associées au bâti
  • 6. Santé-qualité de l’air : construire un fonds « qualité sanitaire »
  • 7. Prévoir le marché et renforcer l’offre de formation
  • 8. Améliorer l’attractivité des métiers et emplois du bâtiment durable
  • 9. Déployer l’économie circulaire : éco-matériaux et déchets du bâtiment

 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR