La RSE au coeur de la stratégie de Damartex

Prêt-à-porter, maison, vie quotidienne… Acteur européen incontournable sur le marché des 55 ans et plus, le groupe Damartex a bouclé l’exercice 2016-2017 sur une hausse de 8 % de son chiffre d’affaires. Diversification, extension géographique, développement de nouvelles gammes de produits, modernisation des offres et de l’image des 11 marques du groupe sont autant de sujets traités par le groupe …

La structuration de la stratégie RSE de l’entreprise, autre axe majeur de la stratégie d’une entreprise attachée à des valeurs éthiques et responsables toujours plus cohérente avec les attentes des seniors, son cœur de cible est, elle aussi, au centre des actions de Damartex.

La RSE passera par les achats (entre autres…)

Comme de nombreuses enseignes du Nord, l’histoire de l’entreprise est indissociable de certaines valeurs humanistes particulièrement sensibles dans le secteur textile : innovation, entrepreneuriat, dialogue social et pérennité de l’emploi… « Le groupe Damartex a toujours fait de la RSE », résume Joséphine Biernacki, responsable RSE du groupe depuis 2015, en citant une série d’initiatives engagées de longue date. Des efforts ont notamment été menés en faveur des mobilités douces à la mobilisation des collaborateurs autour du World Forum, organisé par le réseau Alliances dont Damartex est partenaire.

Reste que la volonté de bien identifier la RSE comme un axe stratégique fort est plus récente : « en 2013, le groupe a souhaité passer de ces initiatives transversales à une action plus globale et plus coordonnée en se concentrant sur un métier qui touche au cœur de métier du groupe : les achats ».

Accompagné par le cabinet By your way, spécialisé dans l’intégration des questions de développement durable aux pratiques d’achats, le groupe roubaisien a dégagé un plan d’action construit autour de trois priorités : la création du poste de responsable RSE occupé depuis 2015 par Joséphine Biernacki, elle-même issue des Achats, la rédaction d’une charte destinée aux acheteurs et l’adhésion au Pacte Mondial des Nations Unies, en 2016. À la clef, l’ambition de doter l’ensemble du groupe d’une démarche d’achats responsables et d’inciter ses partenaires à s’engager en faveur des droits humains, du droit du travail, du respect de l’environnement et de la lutte contre la corruption. L’entreprise s’engage à intégrer les dix principes du Pacte Mondial des Nations-Unies dans sa stratégie et à les faire partager à ses collaborateurs, à ses fournisseurs (confectionneurs, teinturiers…) et à ses clients, partout où les enseignes du groupe sont présentes.

Une multitude d’actions responsables

Action aux conséquences éminemment concrètes, l’écriture de la charte a eu des conséquences sur les acheteurs comme sur les fournisseurs et les partenaires du groupe : « l’entreprise a toujours construit ses relations sur le long terme, ce qui a permis d’associer facilement nos partenaires à la démarche du groupe à l’idée de fabriquer ensemble de bons produits dans de bonnes conditions », explique Joséphine Biernacki. Formés en conséquence, les acheteurs de Damartex ont désormais les outils pour s’assurer que les principes fondamentaux sont bien respectés lors de leurs visites régulières dans les usines de leurs fournisseurs.

Cette question de responsabilité sociale et environnementale est indissociable du métier d’acheteur, quitte à leur permettre de missionner des cabinets spécialisés pour analyser tel ou tel sujet et trouver la bonne solution.
Joséphine Biernacki, Responsable RSE, Damartex

Si les achats sont le cœur du réacteur, d’autres actions ne sont pas négligées. Plus ponctuelles, elles contribuent à diffuser l’esprit RSE au sein de l’entreprise, à tous les niveaux. Si Damart est partenaire des Restos du Cœur et de la Croix Rouge depuis longtemps, le Groupe s’engage régulièrement par l’intermédiaire de ses marques dans le but de collecter des fonds au profit de la recherche ou du tissu associatif : ainsi, Afibel s’investit depuis quelques années aux côtés des Papillons Blancs et Damart UK se mobilise contre l’isolement des seniors et dans la recherche médicale, au travers d’opérations destinés à aider la lutte contre le cancer du sein et les maladies cardiaques.

À Roubaix, l’entreprise a mis en place un partenariat avec Okaïdi autour du co-voiturage et s’est également mobilisée en faveur des mobilités douces : « Damartex participe à l’achat d’un deux-roues par ses collaborateurs, du moment que ceux-ci s’engagent à l’utiliser régulièrement à la belle saison », expose Joséphine Biernacki. « 40 collaborateurs ont recours au co-voiturage et une dizaine de personnes ont acheté un vélo ; c’est encore modeste, mais c’est concret, loin des effets d’annonce. C’est le principe de la boule de neige, on table sur le fait que ces initiatives vont prendre de l’ampleur en avançant ».

Et pour la suite ? Après s’être concentrée sur la question des achats, l’entreprise est en pleine réflexion sur la manière de donner plus d’ampleur et d’impact à ses différentes initiatives. Il n’y a plus qu’à !

Quelques chiffres sur Damartex

damart 3 700 collaborateurs.

damart 774,9 millions d’euros de chiffre d’affaires

damart 11 enseignes (Damart, Afibel, La Maison du Jersey, Xandres pour l’activité « Textile » ; Coopers of Stortford, Delaby, Sedagyl, 3 Pagen, Vitrine Magique, Vivadia et Jours Heureux pour l’activité « Home & Lifestyle »

damart 17 sites marchands pour 1,8 millions de visiteurs uniques par mois.

damart 165 points de vente en Europe, dont 90 en France.

damart 150 millions de catalogues expédiés chaque année.

damart Présent dans 7 pays, le groupe trouve ses principaux marchés en France, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Allemagne et en Suisse.

 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR