Les Paniers de Léa : dites-le avec des fruits !

Cinq fruits et légumes par jour ? On connaît le refrain, mais pas toujours simple d’avaler une pomme plutôt qu’une barre chocolatée. Question de volonté ? Pas seulement : il n’est pas toujours facile de trouver un fruit de saison sain et frais pour combler ses petits creux, surtout au bureau. Depuis 2010, une jeune PME lilloise se fait pourtant fort de résoudre le problème, en acheminant des corbeilles de fruits au plus près des salariés. Malin et vitaminé…

Sus à la malbouffe ! En lançant Les Paniers de Léa en 2010, Bastien Dognin et Olivier Hirel traduisent une conviction en projet d’entreprise : celle que l’avenir de l’alimentation est aux circuits courts et à la consommation de produits sains, meilleurs à la santé que le snacking classique proposé par la grande distribution.

Amis d’enfance, les deux nordistes montent leur activité en ciblant d’abord une clientèle de particuliers. L’idée ? Monter un site marchand de paniers truffés de produits régionaux et destinés aux habitants de la région lilloise – la fameuse Léa incarnant à l’origine les particuliers qui acceptent de faire office de points relais. Si la start-up atteint rapidement le seuil des 250 paniers par semaine, les deux fondateurs doivent pourtant repenser leur modèle après trois ans d’activité, confrontés à un constat sans appel : les frais de logistiques et la complexité des demandes particulières rendent le projet trop complexe pour être pérenne sous sa forme initiale. Loin de se décourager, les deux amis changent alors leur fusil d’épaule.

Les Paniers de Léa passent du B2C au B2B

Soutenus par le Réseau Entreprendre Nord – ils sont lauréats de l’association en 2013 – ils décident alors de se tourner vers une clientèle B2B et font évoluer leur offre : d’une commande au détail, on passe à des paniers standards, vendus au poids et livrés chaque jour aux entreprises clientes. Installés dans le Port fluvial de Lille, les deux cofondateurs veillent à une qualité irréprochable, d’abord en sélectionnant les producteurs pour leur recours aux techniques de l’agriculture raisonnée comme pour le goût de leurs produits, ensuite en livrant leurs paniers (en bois, récupérés ensuite par l’entreprise) grâce à des véhicules électriques, du moins en ville.  Pour 20 euros HT par jour, une PME de 10 personnes se fait ainsi livrer une corbeille de deux à trois kilos de fruits de saison. Pêches, raisin, fraises de Phalempin, abricots, prunes… l’été ; pommes, poires, clémentines, noix, oranges, figues séchées ou kiwis l’hiver.

Rapidement, l’offre de services s’étoffe et les Paniers de Léa nouvelle formule proposent d’autres prestations, des petits déjeuners 100 % locaux aux animations smoothies en passant par des ateliers animés par des naturopathes ou des cours de cuisine tournés vers le team building. La PME innove en faisant appel à l’occasion à des comédiens pour certaines animations.

Opération santé au travail

Le concept séduit d’autant plus rapidement qu’au-delà d’un temps de pause agréable et original, les entreprises y voient un moyen d’amener leurs salariés à changer leurs habitudes pour retrouver une alimentation plus saine. Idéal dans le cadre d’une démarche RSE de plus en plus intégrée par les dirigeants soucieux de bien-être et de santé au travail…

Un sillon que la PME compte bien creuser : la jeune entreprise a récemment obtenu une subvention de la Banque publique d’investissement et du Ministère de l’Agriculture pour financer son projet de recherche. Originale, l’initiative consiste à évaluer l’impact de l’implication des entreprises dans les habitudes d’alimentaire de leurs salariés : absentéisme, santé, productivité… En quoi l’alimentation joue-t-elle sur les facteurs de performance au travail ? Quelles sont les conséquences des politiques d’accompagnement ainsi déployées ?

A la croisée des chemins entre enjeux sociétaux, économiques et scientifiques, l’étude permettra d’évaluer l’impact des politiques engagées et donnera des clefs aux chefs d’entreprise désireux d’améliorer le bien-être et la santé de leurs équipes. Au terme de l’actuelle phase de recherche de partenaires, les Paniers de Léa comptent pouvoir répondre à des appels à projets nationaux dès cette année.

Les Paniers de Léa en chiffres

0
salariés
0
clients réguliers
0
corbeilles de fruits livrées chaque semaine
 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR