Les FABriques rev3 à la conquête des lycéens

La Région Hauts-de-France accompagne cinq lycées du territoire pour permettre aux jeunes de s’approprier la dynamique troisième révolution industrielle.

En effet, la troisième révolution industrielle peut sembler abstraite pour les jeunes. Et pourtant la transition économique, numérique, écologique et sociale de notre société commence aujourd’hui et concerne en priorité la jeune génération !

La Région Hauts-de-France a décidé de créer des antennes au sein des lycées : les FABriques rev3.

Ces lieux d’information et de sensibilisation sur les enjeux de la troisième révolution industrielle vont aussi permettre aux lycéens de découvrir les nouveaux métiers qui en découlent et de passer à l’action.

Ouverts aux lycéens, aux enseignants ainsi qu’aux entrepreneurs et aux associations, les FABriques sont destinées à être des lieux d’expérimentation de solutions : travaux pratiques, co-design, mini entreprises… L’objectif est de stimuler l’esprit de coopération et d’innovation.

Les 26 et 27 novembre, participez au hackathon régional “Zéro déchet” à la Plaine images de Roubaix. Un concours d’idées, organisé par la Région Hauts-de-France, pour réfléchir ensemble (habitants, associations, étudiants, pro du numérique, curieux…) et trouver des solutions numériques innovantes au Zéro déchet.Le mot Hackathon provient de la contraction des mots “hack” et “marathon”. A l’origine, il s’agissait d’un rassemblement de développeurs ayant pour ambition de tester une idée et de produire un prototype d’application en quelques heures. Ce hackathon régional est l’événement de lancement d’une nouvelle aide qui permet de soutenir l’organisation d’événements créatifs  sur notre territoire, mais aussi d’aider l’expérimentation  d’innovations numériques. En savoir plus sur INS’pir.Le hackathon est ouvert à toute personne âgée de 16 ans et plus, sans limite d’âge. Pour vous inscrire et intégrer une équipe.L’équipe gagnante recevra 1000 € , les trois équipes finalistes bénéficieront quant à elles d’un accompagnement pour développer leur projet. Photo : Jean-Luc Cornu le 26 et 27/11/2016.

L’expérimentation va être menée cette année dans cinq établissements de la région : le lycée Baggio de Lille (59), le lycée Béhal de Lens (62), le lycée Jacques le Caron d’Arras (62), le lycée Condorcet de Saint-Quentin (02) et le lycée des Métiers Antoine Lavoisier à Méru (60).

L’objectif est de parvenir à des résultats concrets :

  • La production d’outils et de supports pédagogiques et méthodologiques (duplicables dans d’autres lycées)
  • La réalisation d’au moins un projet rev3 par établissement, mobilisant activement les élèves et débouchant sur une réalisation concrète.

La Région Hauts-de-France finance la réalisation d’outils pédagogiques, la conception des méthodes d’animation et les frais de fonctionnement des cinq lycées du dispositif.

En septembre 2018, les premiers résultats seront étudiés pour proposer la création de FABriques rev3 dans d’autres établissements.

 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR